Le marché français de l’immobilier a été épargné par la morosité du mois de mai. Sous l’effet d’un nouveau repli des taux de prêt, les prix sont repartis à la hausse.

Nouvelles hausses des prix sur le marché immobilier

En mai, malgré un léger ralentissement par rapport au mois précédent, les prix des biens ont encore augmenté. Dans la capitale, sur un mois, la progression a été de 0,8 %, mais elle a atteint 1,9 % depuis le début de l’année. Du côté de la Petite Couronne, les prix se maintiennent, à l’exception d’une baisse de 0,5 % en Seine-et-Marne. En province, la plupart des grandes villes ont observé une croissance des prix, comme à Marseille (+0,3 %), Lyon (+0,3 %) ou encore Toulouse (+0,4 %).

L’impact des attentats de novembre enfin mesuré

Selon les experts, cette évolution positive globale des prix résulte de la chute continue des taux d’intérêt des crédits immobiliers, et cela malgré une légère contraction de la demande en comparaison avec le mois d’avril.

Les experts annoncent par ailleurs avoir mesuré l’impact des attaques terroristes de novembre 2015 sur le secteur de l’immobilier. Les biens mis sur le marché entre octobre et novembre ont été affectés par le recul des candidats à l’achat ; le nombre de visites durant les premières semaines suivant la mise en vente avait en effet diminué considérablement.

Or, cette période est cruciale pour l’ensemble du processus. La conséquence a été un allongement de plus d’un mois des délais de vente pour ces logements, minimisant le volume de transactions conclues, nettement en dessous de son niveau habituel. Heureusement, cette tendance n’a été que temporaire.

Catégories : Crédit

1 commentaire

oprol evorter · 17 décembre 2019 à 15 h 18 min

This is the right blog for anyone who wants to find out about this topic. You realize so much its almost hard to argue with you (not that I actually would want…HaHa). You definitely put a new spin on a topic thats been written about for years. Great stuff, just great!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.