Le régime d’épargne logement a été institué par la loi du 10 juillet 1965 signée par le général de Gaulle, Georges Pompidou et Valéry Giscard d’Estaing.
En plus de cinquante ans, il a permis à des centaines de milliers de particuliers d’acquérir une maison ou un appartement. L’article 2 de la loi de 1965 explique son principe : ce régime «a pour objet de permettre l’octroi de prêts aux personnes physiques qui auront fait des dépôts à vue à un compte d’épargne – logement et qui affecteront cette épargne au financement d’un logement destiné à servir d’habitation principale».
Le PEL créé en 1969
Concrètement, vous épargnez ; cette épargne produit des intérêts et donne droit à un prêt d’autant plus important que vous avez économisé.
Placement immobilier populaire par excellence, le plan d’épargne logement (PEL) est la principale composante de l’épargne logement. Il a été porté sur les fonts baptismaux par un décret du 24 décembre 1969. Le PEL fête donc ses 50 ans en 2019, quatre ans, après l’épargne logement.
Aujourd’hui, c’est un placement star. Le nombre total de PEL s’établit à 14,3 millions d’unités à fin 2018, selon le rapport annuel de l’Observatoire de l’épargne réglementée. Quelque 700.000 plans ont été ouverts en un an. Un chiffre en baisse mais qui reste significatif.

Catégories : Epargne